Type3 Driver's Club

Les zinzins du Type 3&34
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Derniers sujets
» interieur fast
Dim Nov 27, 2016 8:53 pm par Maz

» *Puls@tion* 1500S 1964
Dim Nov 27, 2016 8:53 pm par SEBB

» Tow bar Type 3...
Dim Nov 27, 2016 3:52 pm par Maz

» *Maz* Le Notch
Dim Nov 27, 2016 3:44 pm par Maz

» Pièces pour passage en 12 volts
Mar Nov 22, 2016 7:07 pm par manu 44

» maitre cylindre
Mer Nov 09, 2016 1:52 pm par Francoiseric

» Recherche NOTCHBACK
Jeu Nov 03, 2016 10:25 pm par thecat

» Pipe courtes pour idf/dellorto
Mar Nov 01, 2016 10:15 pm par jfpanter

» 8Ème Meeting Du Cox Avenue 27/28 Mai 2017 À Aix En Othe (10)
Mer Oct 26, 2016 7:44 pm par fandecox


Partagez | 
 

 T34 de 1968

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
fandecox
super actif


Nombre de messages : 57
Age : 28
Localisation : Vesly (27)
Emploi : Ingénieur SdF
Type de voiture : 1303 de 1973, T34 de 1968
Date d'inscription : 22/10/2013

MessageSujet: T34 de 1968   Ven Déc 27, 2013 6:38 pm

Rappel du premier message :

Salut à tous !

Après 8 ans à rouler tous les jours en 1303, j'avais envie, depuis un certain temps déjà, d'acquérir une nouvelle voiture...
... Et rien d'autre qu'un type 34 de 1968 en boîte auto !  Very Happy 

Je l'ai finalement trouvé du côté de Rennes.



Je n'ai malheureusement pas pu en profiter beaucoup, à cause d'une fuite d'essence et de 2 ressorts de soupape cassés, donc on a déposé le moteur au bout d'une semaine...

En fait, j'ai démonté les fusibles un par un pour voir quels équipements étaient branchés sur quel fusible. J'ai aussi nettoyé chaque porte fusible et fusible. Donc du coup, à chaque fois, je mettais le contact et la pompe à essence électrique envoyait de l'essence...

Le lendemain, je sors pour "éponger" l'eau à l'intérieur (il était soit disant "étanche") et là, flaque sous le moteur. Donc je décide de régler les culbuteurs et changer les joints. Je pensais à une fuite d'huile...

On ouvre la trappe moteur, ça sentait un peu l'essence. On démonte les caches-culbuteurs... Énorme fuite d'essence ! On met un bac, ça coule, ça coule, ça s'arrête pas...! Comment de l'essence peut-elle sortir des caches-culbu ????

En fait, la pompe à essence avait dû envoyer de l'essence quand on a fait les essais sur les fusibles la veille, et comme il n'y a pas de régulateur de pression, les pointeaux n'ont pas dû réussir à contenir l'essence, qui s'est déversée dans les carburateurs, puis dans les cylindres...
Au final, on a récupéré 5L d'essence au niveau des caches-culbu (du coup, ils étaient nickel à l'intérieur !), plus tout ce qui a coulé par terre...

J'ai refait la vidange moteur (que j'avais déjà fait en arrivant de Rennes). Au début, c'est de l'huile bien noire (alors que j'ai fait la vidange y'a 500km) qui a coulé, puis de l'essence...!

Donc on a décidé de déposer le moteur pour réparer tout ça...
On a passé plus de 4h à déposer le moteur, on pensait pas en avoir pour aussi longtemps !!!, avec des crics qui ne lèvent pas, la boîte qui s'est mis à fuir quand on a décollé le moteur (mais en fait rien de grave)... Un peu galère mais on a réussi. Il a fallu descendre la boîte de vitesse petit à petit en même temps que le moteur, pour pouvoir passer sous la jupe, le volant moteur est énorme sur une automatique. On a lu après dans la RTA qu'il était conseillé de déposer ensemble boîte / moteur...



La suite au prochain épisode (on a avancé depuis...) !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

AuteurMessage
Maz
Type3 Driver


Nombre de messages : 717
Age : 41
Localisation : Bordeaux
Type de voiture : Notch '64
Date d'inscription : 02/11/2005

MessageSujet: Re: T34 de 1968   Mer Fév 12, 2014 9:45 pm

Salut,
j'ai trouvé, aujourd'hui, un petit article qui parle de cette caisse dans "Cox & Dérivés mag".
Bonne continuation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fandecox
super actif


Nombre de messages : 57
Age : 28
Localisation : Vesly (27)
Emploi : Ingénieur SdF
Type de voiture : 1303 de 1973, T34 de 1968
Date d'inscription : 22/10/2013

MessageSujet: Re: T34 de 1968   Lun Fév 17, 2014 9:07 pm

Maz a écrit:
Salut,
j'ai trouvé, aujourd'hui, un petit article qui parle de cette caisse dans "Cox & Dérivés mag".
Bonne continuation.

J'ai été très surprise ! Je suis en contact avec Stéphane Marie mais je ne pensais pas qu'il mettrait les photos, surtout que ce sont toujours les mêmes, celles de l'annonce... Et surtout que depuis, il y a eu un peu plus que "pas de gros travaux à faire dessus" ! Un moteur, ce n'est pas rien ! Sad
Petite surprise pas très agréable, mais on refait tout comme ça, on sera tranquille...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mc33



Nombre de messages : 8
Age : 43
Localisation : Bordeaux
Type de voiture : 34
Date d'inscription : 09/02/2014

MessageSujet: Re: T34 de 1968   Lun Fév 17, 2014 10:59 pm

Beau boulot et superbe 34
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vulcain
Hyperactif


Nombre de messages : 142
Age : 40
Localisation : Cannes
Type de voiture : T 34 de 64
Date d'inscription : 04/02/2010

MessageSujet: Re: T34 de 1968   Sam Fév 22, 2014 10:44 am

super taff
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fandecox
super actif


Nombre de messages : 57
Age : 28
Localisation : Vesly (27)
Emploi : Ingénieur SdF
Type de voiture : 1303 de 1973, T34 de 1968
Date d'inscription : 22/10/2013

MessageSujet: Re: T34 de 1968   Lun Mar 10, 2014 8:38 pm

Salut à tous !

Pas très active sur le forum mais on bricole tout le temps… Reste qu'une semaine avant Ninove mais ça ne va pas le faire…

Début Février :
Montage à blanc des bielles.
On contrôle le jeu au niveau des coussinets au Plastigage, comme on l'avait fait pour le vilebrequin et l'arbre à cames. Tout est dans les tolérances neuves VW.





Montage des chemises et contrôle de leur alignement… Et là, forcément, comme depuis le début tout va bien… Les chemises ne sont pas alignées… Celle du cylindre 3 est trop basse de 0,07 mm par rapport à celle d'à côté. La culasse ne sera jamais étanche, c'est la chemise qui a été fabriquée plus courte que les 3 autres…



Mesure du deck height. On a environ 1,1 sur les cylindres 3 et 4 et environ 1,3 sur les cylindres 1 et 2.



3 chemises ont été rectifiées la semaine dernière, pour avoir le même deck height de chaque côté et les chemises qui s'alignent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fandecox
super actif


Nombre de messages : 57
Age : 28
Localisation : Vesly (27)
Emploi : Ingénieur SdF
Type de voiture : 1303 de 1973, T34 de 1968
Date d'inscription : 22/10/2013

MessageSujet: Re: T34 de 1968   Lun Mar 10, 2014 8:38 pm

Travail des culasses :

Voici les culasses juste microbillées avec les guides de soupapes enlevés chez l'usineur :



À l'extérieur, toutes les bavures dans les ailettes et les conduits de refroidissement ont été supprimés et les trous légèrement agrandis.



Mesure du volume des chambres de combustion.



On a eu la mauvaise surprise (tiens, encore une !!) de découvrir qu'un filetage de bougie était foiré, donc on a commandé un kit de filet rapporté et ça a été réparé (les photos viendront...).

Les chambres ont été légèrement modifiées pour dégager les soupapes et lisser un peu les puits de bougies.



Les conduits d'échappement ont été lissés et fluidifiés. Le bossage du guide a été profilé. La marche sous le siège de soupape a été arrondie. Le siège de soupape a été aligné avec le conduit. Et le tout est poli au grain 80.

Avant :





Après :





Même punition pour l'admission :

Avant :



Après :



En cours, fait à gauche, pas fait à droite :



Travail en cours, on voit où la fraise est passée :



Pas facile de faire des photos !

Les outils utilisés :



A+ Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fandecox
super actif


Nombre de messages : 57
Age : 28
Localisation : Vesly (27)
Emploi : Ingénieur SdF
Type de voiture : 1303 de 1973, T34 de 1968
Date d'inscription : 22/10/2013

MessageSujet: Re: T34 de 1968   Mer Mar 26, 2014 6:31 pm

Salut à tous !

On avance sur le moteur mais je n'avance pas beaucoup sur le forum…

Aller, la suite de la préparation des culasses :

Après la préparation des conduits et des chambres de combustion, les culasses sont retournées chez l'usineur. Au programme : lamage des chambres de combustion pour descendre la portée des cylindres et augmenter le rapport volumétrique, remontage et alésage des guides de soupape, et rectification des sièges des soupapes avec un usinage 3 angles pour gagner une peu en remplissage.

Ensuite il nous restait un peu de boulot sur ces culasses : quelques finitions suite aux usinages, mais surtout la réparation du filet de bougie foiré. Ayant une autre culasse à réparer pour un autre projet, on a carrément acheté un kit de pose de filets rapportés. On trouve des kits de qualité correct sur le net, celui-là nous a coûté une vingtaine d'euros (comptez 4 fois ce prix là pour du haut de gamme).
On commence par repercer le puits de bougie à 14,3mm, bien en ligne ! Puis on taraude avec le taraud spécial, et enfin on installe le filet. Et voilà c'est comme neuf, et même plus solide que l'origine. L'avantage des filets rapportés c'est que leur "effet ressort" leur évite de se desserrer contrairement aux douilles de réparation. Par sécurité, on a quand même mis du frein filet et maté l'alu de la culasse à chaque extrémité du filet.
Voici le filet en place, avec au premier plan un filet neuf et le taraud spécial :


On passe ensuite au rodage des soupapes. Ça permet aussi de bien voir la portée du siège sur la soupape pour l'opération suivante : la taille en 2 angles et polissage des soupapes.
Le but est de "casser" l'angle trop net entre la tulipe de la soupape et la portée en créant un angle supplémentaire. Ça permet à la veine gazeuse de mieux "coller" à la soupape et d'améliorer le remplissage. Cet usinage se fait normalement sur un petit touret à meuler spécial. Mais vu que cet usinage ne requière pas de grande précision, on peut se débrouiller avec une perceuse à colonne, une Dremel, et un peu de méthode et de feeling.

On peut voir la partie usinée sur la soupape de gauche (ici l'admission) :

La même chose vue de coté, on voit bien que le profil de gauche est plus "fluide" :

Même chose à l'échappement :

Une fois ce deuxième angle réalisé (à quelques dixièmes de millimètres de la portée sur le siège), on polie la tulipe au G80, ce qui va également adoucir la liaison entre le deuxième angle créé et la tulipe en formant un congé. On fait bien attention de ne surtout pas toucher la portée. On adoucit également les arrêtes des soupapes autour des têtes. A l'échappement les gaz ne circulent pas dans le même sens, on insiste donc un peu plus sur ces arrêtes, le deuxième angle a beaucoup moins d'importance qu'à l'admission.

Voilà donc des soupapes d'origine bien améliorées. On aurait pu pousser le vice jusqu'à faire un vrai polissage des soupapes, mais pas le temps, et pas vraiment utile sur ce moteur assez proche de l'origine.

On peut ensuite remonter les soupapes sur les culasses. Les clavettes de queue de soupape sont légèrement meulées pour ne plus être jointives et obtenir un "serrage" des soupapes dans les clavettes quand le tout est monté dans les coupelles. On obtient ainsi une liaison soupape-coupelle plus solide.

Problème au montage (encore un !) : les coupelles sont bancales sur les clavettes...! En fait les clavettes soit disant "qualité d'origine VW" n'ont pas le petit plat sur le côté (comme d'origine) et le cône n'est donc pas bien circulaire et s'emboîte mal dans le cône de la coupelle. Il faut donc re-meuler le côté des clavette jusqu'à ce qu'elles montent parfaitement bien dans les coupelles. Le genre de détail qui énerve et fait perdre un temps fou ! Vive les pièces de repro !!!!

Les coupelles remontées sont celles d'origine, juste nettoyées (avant/après) :


On peut enfin monter les soupapes avec les coupelles sur les culasses pour mesurer la distance coupelle-culasse et passer au tarage des ressorts…


La suite au prochain épisode !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fandecox
super actif


Nombre de messages : 57
Age : 28
Localisation : Vesly (27)
Emploi : Ingénieur SdF
Type de voiture : 1303 de 1973, T34 de 1968
Date d'inscription : 22/10/2013

MessageSujet: Re: T34 de 1968   Mer Mar 26, 2014 6:44 pm

Le tarage des ressorts :

La méthode de tarage la plus répandue est la méthode dite "à spires jointives". Elle consiste à caler les ressorts pour avoir la même course libre des ressorts depuis la levée maxi de la soupape, jusqu'à la position ressort comprimé au maximum (spires jointives).
Mais cette méthode à plusieurs inconvénients :
1/ Ça "bousille" les ressorts. En effet, pour déterminer la longueur des ressorts à spire jointive, il faut les comprimer au maxi, ce qui les abîme car ils ne sont pas faits pour ça. Ils ne reviennent pas à leur longueur initiale au repos et perdent donc de leur force. C'est bête...!
2/ Cette méthode ne tient pas compte des disparités de raideur et de longueur au repos de ressorts.
3/ Dans notre cas, à pleine levée, on est loin d'approcher la longueur à spires jointives, donc ça ne rime pas à grand chose...

On a donc choisi de caler les ressorts en fonction de leur raideur et de leur longueur initiale afin d'avoir la même "force" sur toutes les soupapes fermées, et à pleine levée. C'est plus long, mais "mécaniquement" c'est mieux.
Pour ça, il faut mesurer la force des ressorts à 2 longueurs différents pour déterminer leur raideur. Ceci est realisé avec une pèse-personne et une perceuse à colonne.

On s'aperçoit alors que pour une même longueur, il peut y avoir des différences de force assez importantes d'un ressort à l'autre, alors qu'au final ils ont presque la même raideur. Ceci est dû au fait qu'ils n'ont pas forcément la même longueur à vide. Ensuite, en fonction de la distance coupelle-culasse (qui varie aussi d'une soupape à l'autre), on détermine le calage de chaque ressort pour harmoniser les forces. Là, faut faire des calculs, placer le bon ressort sur la bonne soupape pour minimiser la taille des cales, jouer avec les cales disponibles dans le kit (seulement 3 épaisseurs), bref, une grosse prise de tête ! Un tableau Excel avec des formules, plus une aspirine et d'une bière peuvent aider ! Voici notre tableau qui résume tout ça et reprend les réglages finaux.

On peut voir que les différences de forces n'excèdent pas 800 g soupape fermée, et 1,4 kg à pleine levée. Au départ on avait des écarts de près de 10 kg ! En plaçant les bons ressorts sur les bonnes soupapes, on est descendu à 5 kg, et après calage on est aux environs d'1 kg.
Ensuite, il ne reste plus qu'à remonter, en suivant le tableau. On peut éventuellement revérifier qu'on a bien travaillé en mettant la culasse sur la perçeuse à colonne avec le pèse-personne pour vérifier qu'on à la même force pour les mêmes levées.

Quelques photos du remontage, après tout ce bla bla...




Un petit mot sur les ressorts : ce sont en fait des ressorts CB Performance issus d'un jeu de double ressort (ce sont les ressorts extérieurs) qui trainaient dans notre stock. Leur raideur est comprise entre celle d'un ressort d'origine, et cette d'un simple ressort renforcé de qualité (Berg, Buckpack…). Ils sont donc assez softs, parfait pour cette configuration. Il sont montés serrés sur les coupelles, ces dernières demandent donc un petit effort pour être "clipées" dans les ressorts. Pour ce faire, il suffit de resserrer un peu la spire du ressort dans un étau. On obtient ainsi une meilleur liaison coupelle-ressort, sans vibration possible.

La suite au prochain épisode…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
streetkiller
super actif


Nombre de messages : 92
Age : 36
Localisation : moselle, france
Type de voiture : notch 1500s
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: T34 de 1968   Mer Mar 26, 2014 10:40 pm

jolie taff j'adore
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pulsation
Hyperactif


Nombre de messages : 419
Age : 37
Localisation : Strasbourg
Emploi : technicien chauffage/clim
Type de voiture : Notch 1500s 12/1963 et 1302s
Date d'inscription : 18/05/2006

MessageSujet: Re: T34 de 1968   Jeu Mar 27, 2014 6:20 pm

j'ajoute également qu'il faut bien vérifier les épaisseurs des cales sous blister, il est courant de voir des cales vendues avec des épaisseurs différentes par rapport ce qui est affiché sur l'étiquette produit.

Quand j'ai fait mon T4 , j'ai fait découper des cales au lazer issue de la même plaque de tôle pour avoir des épaisseurs égales.

en tout cas beau taf !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fandecox
super actif


Nombre de messages : 57
Age : 28
Localisation : Vesly (27)
Emploi : Ingénieur SdF
Type de voiture : 1303 de 1973, T34 de 1968
Date d'inscription : 22/10/2013

MessageSujet: Re: T34 de 1968   Ven Mar 28, 2014 9:54 am

Merci à tous !

Je pense que pour les cales, connaissant mon mécano, il a dû vérifier. Wink

La suite avec les pipes d'admission :

Pour en finir avec les culasses, il restait à s'occuper des pipes d'admission, leurs conduits étant presque aussi importants que ceux de la culasse. La principale opération consiste à les aligner parfaitement avec les culasses. Pour ça, il aura fallu au préalable les baguer pour supprimer le jeu de montage sur les culasses.



Ensuite, elle ont été alignées aux orifices des culasses (pas trop de boulot, Volkswagen avait bien bossé) et la fondrie intérieur est lissée.

Une série de photos avant/après :







Les bakélites qui servent d'isolant thermique pour éviter que la chaleur des culasses ne remonte aux carbus' sont également baguées avec du tube PVC. Le tout sera remonté avec des joints Volkswagen NOS ! Bad)



Pour finir, les pipes sont dérouillées et peintes en gris métal.
Je vous fais une photo ce soir ou dans le week-end, je n'en ai même pas fait une fois qu'elles ont été peintes !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sined06
Hyperactif


Nombre de messages : 260
Age : 42
Localisation : Redhill (UK)
Type de voiture : Combi Devon 1975 + 1303 1973 RHD
Date d'inscription : 11/11/2009

MessageSujet: Re: T34 de 1968   Ven Mar 28, 2014 1:59 pm

C'est un vrai plaisir de lire tout ça.
Non seulement c'est intéressant, c'est beau, mais en plus bien rédigé.
Bravo !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fandecox
super actif


Nombre de messages : 57
Age : 28
Localisation : Vesly (27)
Emploi : Ingénieur SdF
Type de voiture : 1303 de 1973, T34 de 1968
Date d'inscription : 22/10/2013

MessageSujet: Re: T34 de 1968   Lun Mar 31, 2014 11:34 am

Salut !

Merci. Wink

Il y a un "détail" dont on n'avait pas parlé : l'arbre-à-cames. Celui d'origine étant usé, on le remplace, mais pas par un modèle d'origine. Ça ne présente presque aucun intérêt, il existe bien mieux à tout point de vue, et c'est pas plus cher. Rien de monstrueux toutes fois, car on reste sur une configuration proche de l'origine. Le but est juste d'avoir plus de couple en gardant une consommation très raisonnable. Notre choix s'est porté sur le #2280 de chez Eagle Racing Cams, aussi appelé "EC80". C'est en fait quasiment le même que le fameux Cheater Cam de chez CB Performance qui porte d'ailleurs le même numéro, et aussi fabriqué par Eagle.
Le voici à côté de celui d'origine :



Les coussinets sont des Mahle double épaulement. Ce n'est pas indispensable avec cet AAC, mais quand même mieux, surtout avec des ressorts de soupapes renforcés.

Les poussoirs sont de classiques Febi-Bilstein type origine, sur lesquels on a pratiqué une petite encoche entre les gorges de lubrification, afin d'envoyer un peu d'huile en permanence à la distribution, et pas seulement quand la soupape s'ouvre comme c'est le cas d'origine.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
streetkiller
super actif


Nombre de messages : 92
Age : 36
Localisation : moselle, france
Type de voiture : notch 1500s
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: T34 de 1968   Lun Mar 31, 2014 9:37 pm

super taff j'adore
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fandecox
super actif


Nombre de messages : 57
Age : 28
Localisation : Vesly (27)
Emploi : Ingénieur SdF
Type de voiture : 1303 de 1973, T34 de 1968
Date d'inscription : 22/10/2013

MessageSujet: Re: T34 de 1968   Mar Avr 08, 2014 7:05 pm

Salut à tous !

La suite avec les culbuteurs :

Les culbuteurs d'origine ont aussi eu droit à quelques "soins". On commence par enlever un peu de matière en dessous de la partie qui reçoit la vis de réglage en alignant cette partie avec le bras du culbuteur. Cette opération permet de gagner un peu de dégagement pour les têtes de vis rotulées (on en parlera plus loin, encore quelques galères...). On en profite pour meuler le surplus de soudure qui bouche le trou d'usinage de la galerie d'huile.



À l'autre extrémité, on meule en partie le sertissage qui permet de boucher et relier les galeries d'huile.



Un peu de matière est également enlevée autour de l'axe pour enlever les grosses bavure de forge. Le tout est fini par un ponçage au G80. Ces opérations auront permis de mettre au poids les 8 culbu, et de gagner jusqu'à 8g par culbuteur (soit 10% de leur poids). C'est pas obligatoire, mais c'est gratuit, ça prend juste un peu de temps !



Une petite gorge est également créée à l'intérieur pour relier les 2 conduits d'huile de part et d'autre des culbuteurs. De cette façon, l'huile arrive bien jusqu'aux vis de réglage.



A+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fandecox
super actif


Nombre de messages : 57
Age : 28
Localisation : Vesly (27)
Emploi : Ingénieur SdF
Type de voiture : 1303 de 1973, T34 de 1968
Date d'inscription : 22/10/2013

MessageSujet: Re: T34 de 1968   Mar Avr 22, 2014 10:45 am

Salut à tous !

Bon, le post n'avance pas très vite, beaucoup moins vite que le moteur ! Mais avec un peu de chance, on devrait pouvoir aller à la sortie club du 1er mai avec le 34… Very Happy

La suite avec la géométrie :

On monte les culasses sur le moteur (encore des montages à blanc...) pour faire la géométrie de distribution. Avec l'arbre à cames Eagle 2280 qui est très "soft", on fait simple : on s'arrange pour avoir les vis de réglage bien en ligne avec la soupape à mi-levée, et en gardant la longueur des tiges de culbuteurs d'origine. Pour nous, tout est nickel en ajoutant des cales de 3mm sous les rampes de culbuteur.



Du coup, avec les cales, nous sommes obligés de ressortir un peu les goujons qui se trouvaient être trop courts. Les rondelles élastiques sont remplacées par la même occasion pas des rondelles plates plus larges.
Avant / après :




Les rondelles élastiques entre les culbuteurs sont remplacées par des rondelles calibrées pour un montage rigide :



Nous étions partis pour monter des vis de culbuteurs à bille, type Ford. Ça permet de limiter les contraintes et l'usure sur la soupape (surtout avec un arbre à cames qui lève un peu plus), de réduire les bruits de fonctionnement, et elles ont un trou de graissage qui amène l'huile directement à la bille. Nous avions ces vis en stock depuis quelques années, achetées d'occasion sur un swap-meet avec des culbuteurs...



Et là, comme tout allait bien (trop bien...), arrivé au montage de la 6ème vis (bien sûr, ça ne pouvait pas arriver à la 1ère ou 2ème…), impossible de la visser !!? En fait, la vis est étirée, du coup le pas du filetage s'est allongé à un endroit, et ça ne vise plus dans le culbu'...! Super !

On a donc été en commander chez Mercedes, il y a quelques années, ils vendaient des vis de culbu à billes de bonne qualité moins chères que les revendeurs VW… Et comme beaucoup de choses, le prix a quelque peu augmenté… Mais bon, pas de frais de port à payer, et dispo rapidement. Wink

Du coup on laisse tomber le montage à blanc, et on re-re-re...démonte tout le moteur, pour enfin attaquer le montage final...

Aller, pour vous faire patienter, je vous dis juste que le moteur tout habillé (et donc beaucoup plus lourd !!) est de nouveau monté dans le 34 (merci beau papa, mes petits bras n'auraient pas suffi !). Wink

A+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
streetkiller
super actif


Nombre de messages : 92
Age : 36
Localisation : moselle, france
Type de voiture : notch 1500s
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: T34 de 1968   Mar Avr 22, 2014 7:09 pm

je dis impressionant le souci du détails
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pulsation
Hyperactif


Nombre de messages : 419
Age : 37
Localisation : Strasbourg
Emploi : technicien chauffage/clim
Type de voiture : Notch 1500s 12/1963 et 1302s
Date d'inscription : 18/05/2006

MessageSujet: Re: T34 de 1968   Jeu Avr 24, 2014 1:18 pm

vérifie la compatibilité de matière entre ton AAC et tes poussoirs.

Je suis pas sur que les FEBI et ton Engle sois compatible. Vois avec ton fournisseur.

Si c'est pas le cas dans 2000kms AAC et poussoirs seront HS !!!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fandecox
super actif


Nombre de messages : 57
Age : 28
Localisation : Vesly (27)
Emploi : Ingénieur SdF
Type de voiture : 1303 de 1973, T34 de 1968
Date d'inscription : 22/10/2013

MessageSujet: Re: T34 de 1968   Mer Mai 07, 2014 11:40 am

Pulsation a écrit:
vérifie la compatibilité de matière entre ton AAC et tes poussoirs.

Je suis pas sur que les FEBI et ton Engle sois compatible. Vois avec ton fournisseur.

Si c'est pas le cas dans  2000kms AAC et poussoirs seront HS !!!


L'AAC est un Eagle (et pas Engle). On a commandé l'AAC et les poussoirs au même endroit.
Il vise plutôt l'économie de carburant, il n'est pas trop méchant... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fandecox
super actif


Nombre de messages : 57
Age : 28
Localisation : Vesly (27)
Emploi : Ingénieur SdF
Type de voiture : 1303 de 1973, T34 de 1968
Date d'inscription : 22/10/2013

MessageSujet: Re: T34 de 1968   Mer Mai 07, 2014 11:42 am

Salut !

Donc on redémonte tout pour attaquer le montage final, et on finit de préparer certaines pièces comme les bielles et les pistons. On commence par ces derniers. Premier constat, les axes de pistons semblent deux fois plus épais que ceux d'origine. On les passe à la balance, le verdict est sans appel : 127g pour un axe AA Performance, 102g pour un VW origine ! Du coup comme ils étaient en très bon état, on remonte les VW ! De plus, les pistons AA sont plus légers que ceux d'origine, c'est encore ça de gagné.

Il restait à mettre les pistons au même poids. Sortis de boîte, leur poids varie de 511,0 à 512,5g (piston + axe+ clips + segments), c'est très correct, mais on a remis tout le monde à 511,0g. Ça ne fait qu'1,5g à enlever, mais sur de l'alu c'est long...



J'ai ensuite poli la calotte des pistons, au papier à poncer 600 puis 1000 à l'eau, et enfin au Belgom alu. Ça permet de limiter un peu les transferts de chaleur de combustion vers le piston, et donc vers l'huile moteur.
Avant / après : ça brille, on voit même apparaître des choses dedans ! Bad)



Les bielles ont aussi eu droit à une séances de torture. D'origine, leur poids variait de 588g à 590g. C'est très convenable, Volkswagen tolère jusqu'à 7g de différence lors d'une réfection. Mais on les a rééquilibrées au gramme près en enlevant de la matière un peu partout où VW le préconise, et on a contrôlé que l'équilibrage tête/pied était correct. Ensuite on a retiré un peu de matière partout où l'on peut sans affaiblir la bielle, et en retirant autant sur chaque bielle à chaque fois. Cela a permit de descendre le poids à 572g. La finition se fait ensuite par un ponçage au G80 pour éliminer au maximum les défauts de surface (même principe que pour le vilo). Ce ponçage aura encore fait gagner 10g ! Les bielles font donc au final 562g.
Voici 2 bielles juste équilibrées et allégées à côté de 2 bielles finies :





À suivre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fandecox
super actif


Nombre de messages : 57
Age : 28
Localisation : Vesly (27)
Emploi : Ingénieur SdF
Type de voiture : 1303 de 1973, T34 de 1968
Date d'inscription : 22/10/2013

MessageSujet: Re: T34 de 1968   Dim Juin 01, 2014 12:04 pm

Salut à tous !

Pas très active ces temps-ci sur le forum... Entre le déménagement, et les soucis sur le 34...

Sa première sortie officielle s'est bien passée, on a participé à la sortie muguet avec le Cox Avenue le 1 Mai. On a fait le tour du quartier, et on est parti comme ça. Il a tourné nickel.







Les photos de la sortie :
https://picasaweb.google.com/102619776447169539980/SortieCoxAvenue1erMai2014

Après, on a roulé un peu avec et on l'a pris pour aller à Molsheim vendredi 9 mai...

Et là...



À 25km de Molsheim, la boîte auto a commencé à faire un bruit d'enfer. Le 34 n'avançait plus... On a fini par s'arrêter et la boîte a carrément bloqué, même au point mort.

Après l'avoir remorqué jusqu'au meeting (il y avait un dépanneur sur place), on a finalement loué un camion plateau pour le ramener, à 500km de Molsheim...

On a démonté la boîte il y a 2 semaines, on a encore redéposé le moteur et avant de déposer la boîte, on s'est dit qu'on allait la vidanger, ça serait plus facile...

Ouverture du premier bouchon : pas une goutte d'huile n'a coulé... Et là, on s'est regardé : "mais pourquoi il n'y a pas d'huile ? On a fait le niveau plusieurs fois..." Le bouchon est aimanté, et il était plein de morceaux de ferraille... Vraiment mauvais signe...
Deuxième bouchon : ça coule normal.

On démonte les cardans, d'un côté la tulipe est venue toute seule alors qu'elle aurait dû rester sur la boîte, ça sent mauvais...

On démonte la boîte. Je la nettoie... Surprise ! Il y a un bouchon sur le côté, qu'on n'avait pas vu...

En fait, on a vidangé la partie boite auto et la partie différentielle mais la boîte est en 2 parties, on n'a rempli que la partie boîte auto... On a roulé sans huile dans la partie différentielle, pas étonnant qu'elle est lâchée.

Dans les revues techniques, rien n'était mentionné sur la partie différentielle. On a juste retrouvé une petite phrase comme quoi il fallait contrôlé les 2 niveaux de boîte, mais c'était trop tard...

Mais bon, ça va se résoudre, j'ai trouvé une boîte d'occasion, avec un peu de chance, il sera quand même prêt pour le Super VW Festival...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maz
Type3 Driver


Nombre de messages : 717
Age : 41
Localisation : Bordeaux
Type de voiture : Notch '64
Date d'inscription : 02/11/2005

MessageSujet: Re: T34 de 1968   Lun Juin 02, 2014 10:51 pm

OUPS!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fandecox
super actif


Nombre de messages : 57
Age : 28
Localisation : Vesly (27)
Emploi : Ingénieur SdF
Type de voiture : 1303 de 1973, T34 de 1968
Date d'inscription : 22/10/2013

MessageSujet: Re: T34 de 1968   Lun Juil 07, 2014 1:35 pm

Salut à tous !

Quelques nouvelles :

- La boîte est enfin arrivée, le vendeur était un peu débordé. Pas de casse, tout y est (boite, cardans, démarreur, convertisseur, plateau). La palette était nickel... :





... La boîte un peu moins. Mais après un premier nettoyage... Elle est nickel aussi sous la crasse ! Very Happy





Un nettoyage plus fin lui a été donnée par la suite.

Mon mécanicien est en train de refaire les cardans. Tant que c'est démonté, on nettoie et refait tout.

Après, on emmène quelques pièces au thermolaquage, je repeins le démarreur et on remet tout ça en route !

La suite plus tard (le post sur le moteur n'avance pas beaucoup, mais on a prévu de détailler la fin des hostilités...) !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fandecox
super actif


Nombre de messages : 57
Age : 28
Localisation : Vesly (27)
Emploi : Ingénieur SdF
Type de voiture : 1303 de 1973, T34 de 1968
Date d'inscription : 22/10/2013

MessageSujet: Re: T34 de 1968   Lun Juil 07, 2014 1:35 pm

Ça y est, il est sur ses roues !

Samedi soir, on a remonté la boite nettoyée et les cardans refaits à neuf :





Dimanche, on n’avait plus qu’à mettre le moteur en place… Il est pas léger l’animal ! Je ne l’avais jamais porté, heureusement qu’on n’avait pas loin à aller et qu’on a le cric qui va bien…



Le moteur sur sa palette :



Une fois remis dans la caisse :



Sur ses roues !



On a juste fait le tour du quartier, il a eu un peu de mal à partir, il ne tenait pas le ralenti.
Ce soir, on refait tous les réglages et contrôles « classiques (culbu, allumage, carbu…) pour aller l’essayer un peu mieux et régler les carbu, pas facile comme il ne tenait pas le ralenti…

Ça devrait le faire pour Le Mans !!

A+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
backzen
Hyperactif


Nombre de messages : 167
Age : 38
Localisation : egriselles le bocage (89)
Type de voiture : notchback 64 , 65 , 68 , 411
Date d'inscription : 23/08/2012

MessageSujet: Re: T34 de 1968   Lun Juil 07, 2014 8:43 pm

content pour vous qu'il roule   
nickel le travail encore fait dessus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: T34 de 1968   Aujourd'hui à 5:01 pm

Revenir en haut Aller en bas
 
T34 de 1968
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» ford escort 1300g tMK1 (1968)
» 1968 Chevrolet Chevelle "Nomad"
» 250 husqvarna 1968 husqvarnapieces.com
» Mini Montesa 50c.c année 1968
» Porsche 911 R (1967-1968)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Type3 Driver's Club :: Accueil :: Présentation , évolution des voitures-
Sauter vers: